Niek

NIEUWSFLITS november 2019

In Augustus zijn de maïsmolen  en watervoorziening officieel in gebruik genomen in aanwezigheid van Niek en Herma. Deze nieuwe aanwinsten betekenen een flinke besparing op de maandelijkse uitgaven. Daarnaast genereren ze ook inkomsten doordat dorpsbewoners hun maïs komen malen en water kopen. De watervoorziening geeft ook de mogelijkheid om de moestuin ook in het droge seizoen te exploiteren.   We hebben iemand in dienst genomen die de moestuin dagelijks samen met de kinderen onderhoudt. Victoire, een jonge vrouw die aan de universiteit in Abomey is afgestudeerd in de Landbouw en geen baan op haar niveau kan vinden,  werkt 20 uur  per week en krijgt daarvoor €30 per maand.  Ze is blij met dit baantje, temeer daar ze ook een deel van de opbrengst mag hebben. Gilbert stuurt ons maandelijks een overzicht van zijn kasboek, zodat we kunnen zien wat het resultaat is van onze ondersteuning. Het uiteindelijke doel is immers geheel […]

Après la mort de son père, chef vaudou dans le couvent de Sakpata, Badessi  fut désigné comme son successeur par le Fâ. Sakpata est le dieu de la terre et de la variole. Lorsqu’il est vexé, il tourmente l’humanité avec des maladies contagieuses. Badessi refusait d’obéir au Fâ. Il voulait quitter son village Lalo pour échapper à la pauvreté en partit pour le pays voisin le Nigéria,  afin de gagner de l’argent pour sa famille. Ayant du travail là-bas il apprit que son enfant était tombé malade. Malgré cela il décida de rester au  Nigéria. Peu après il reçut la nouvelle que les enfants de son frère eux aussi étaient tombés malades avec exactement les mêmes symptômes. Malgré les prières de sa famille,  Badessi refusait de rentrer et de remplir sa tâche comme chef du couvent. Ce n’est qu’après la mort de son frère causé par la même maladie, qu’il […]

Julie a douze ans. Elle a déjà passé 2,5 ans dans le couvent dédié à Heviossi.  Heviossi règne sur le ciel et effraie les humains avec la tonnerre et des éclairs. Julie est une jumelle. Il y a trois ans que sa sœur jumelle Juliette est décédée soudainement  à l’hôpital après avoir eu mal à la tête. On n’a jamais trouvé la cause. Comme les jumeaux sont considérés ici comme un cadeau des dieux, ils ne peuvent jamais être séparés, même pas si l’un des deux meurt. Dans ce cas le décédé est remplacé par une petite poupée en bois. Par une cérémonie l’esprit du décédé est invité a prendre possession de la poupée. Avec cela la petite poupée devient un togbovi que le jumeau encore en vie doit porter toujours. On présente au togbovi  de la nourriture, des boissons, on le lave et le gâte et on le considère […]