INITIATIVE LOCALE

Le défenseur d’enfants Gilbert Djofin travaille pour le gouvernement. Pendant des années il s’est occupé du problème. La peur du pouvoir du vaudou l’a retenu de passer à l’action. Finalement, en 2014, il a contacté le président des chefs vaudou à Couffo, Mama Hounza Tognon. Il se trouvait que les chefs vaudou, eux aussi, considéraient  le séjour des enfants dans les couvents  – parfois durant de longues années – comme un grand problème.

La délibération à tous les niveaux, mutuelle entre les chefs des couvents, et entre les chefs de vaudou et les chefs séculaires a mené en octobre 2015 à une déclaration d’intention signée par tous les partis intéressés.  Le point de départ était que le séjour des enfants dans le couvent ne durerait plus que 3 mois.

                

Changement en respectant la tradition forme la base du convenant signé. Gilbert : « Aucun jour ne passe sans téléphoner avec Mama, aucune semaine sans lui rendre visite. »

Pour avoir libre accès aux couvents et pour gagner la confiance des chefs Gilbert Djofin s’est fait initier. Ensemble avec Modeste, le fils du président Mama Hounza, il négocie les cérémonies nécessaires pour devancer les vœux des déités. Grâce à ces efforts, depuis lors, plus de 1000 enfants ont pu quitter le couvent.