NOTRE SOUTIEN

En Occident, le vaudou est surtout associé avec des rites et des sacrifices sanguinaires, avec la fougue et la croyance en forces obscures. Les chefs religieux traditionnels  s’en rendent compte et essaient  de trouver des possibilités pour améliorer cette image surtout négative. C’est que pour eux le vaudou est beaucoup plus qu’une religion ancestrale. Pour eux le vaudou est une perception du monde totale, procurant sens et signification aux évènements de la vie en constituant une directive dans la vie quotidienne. En même temps,  ils se rendent compte que le monde contemporain pénètre leur vie aussi de plus en plus et que les exigences posées par ce nouveau monde peuvent diverger des obligations que l’ancien monde leur impose.

Le projet à Couffo est un bel exemple de la recherche d’un équilibre entre le maintien de vieilles traditions sans lesquelles on se sent perdu et les nouvelles exigences de la modernité. Les chefs religieux traditionnels collaborent avec les leaders séculiers d’une manière typiquement ouest-africaine avec une délibération durant jusqu’à ce soit trouvé un compromis acceptable pour tous les partis sans que le respect soit perdu.

A nous l’honneur de les soutenir en participant d’une manière respectant tous les partis.


Les larmes aux yeux une vieille femme raconte comment elle a du rester pendant dix années dans le couvent lorsqu’elle était toute jeune. « Je ne suis personne, je ne peux pas lire ni écrire, je n’ai pas appris de profession. J’aurais vraiment désiré alors quelqu’un comme monsieur Gilbert. »